Introduction :
Activité expérimentale : ateliers tournants - son et lumière
Bilan :
Le son est une vibration de la matière. Une source sonore est donc un objet vibrant.
La lumière se propage en ligne droite, de façon rectiligne. Elle ne correspond pas à une vibration de la matière.
Elle se propage dans les milieux transparents. Un milieu qui ne laisse pas passer la lumière est dit opaque.

I/- Y a-t-il du son dans l’espace ?
Bilan :
Le son ne se propage pas dans le vide. Il faut forcément un milieu matériel (matière solide, liquide ou gazeuse) pour qu’il puisse se propager
Le son ne se propage donc pas dans l’espace, contrairement à la lumière.

II/- Comment percevons-nous le son ? Peut-il être dangereux pour nous ?

Activité expérimentale sur les sons : 
Les applications utilisées en activité expérimentale (AppStore) :

Générateur de son  dB - meter  Hearing Test & Ear Age Test
   

 Bilan :
L’oreille est l’organe récepteur du son. C’est un organe fragile.
Le niveau sonore, en décibel (dB), caractérise l’intensité du son : plus il est élevé, plus le son est fort.
Un son trop fort et/ou entendu trop longtemps pour altérer l’audition. Il faut donc s’en protéger : s’éloigner, porter des protections auditives, …

Activité : La fréquence et le niveau sonore
Bilan : Pour caractériser un son, on peut utiliser :
- Le niveau sonore ou intensité sonore, en décibel (dB) ;
- Sa fréquence, en Hertz (Hz), qui correspond au nombre de vibrations pendant 1 seconde. Plus elle est élevée, plus le son est aigu. L’être humain est sensible aux sons dont la fréquence est comprise entre 20 Hz et 20 000 Hz.

III/-  Quelles sont les différentes sources de lumière ?

Une source primaire de lumière produit sa propre lumière (Soleil, étoiles, lampes,…). Ce sont généralement des objets chauds.
Un objet diffusant (ou source secondaire) diffuse la lumière issue d’une source primaire. Il n’est pas une source de lumière s’il n’est pas éclairé.
Remarque : Les objets sombres ou transparents diffusent très peu la lumière.

IV) La propagation de la lumière
Rappel : voir un faisceau lumineux (expérience)
Cette expérience montre que la lumière se propage de façon rectiligne (en ligne droite) dans un milieu homogène (partout pareil).
On ne voit qu’un objet seulement si sa lumière parvient jusqu’à nos yeux. La farine, les gouttes d’eau diffusent la lumière du LASER dans toutes les directions, notamment vers nos yeux. On peut donc voir ainsi le faisceau LASER.
Pour modéliser son trajet, la flèche que l’on trace s’appelle un rayon lumineux.
Le rayon lumineux est représenté par un trait et une flèche qui indique le sens de propagation de la lumière.
Un ensemble de rayons lumineux est appelé un faisceau lumineux.

Se préparer au contrôle : 

Programme de l'évaluation